40 ans et alors?

Vestido floreado fondo negro  1

Je m´étais imaginée à 20 ans, 30 ans mais jamais à 40 ans. Ça me semblait tellement loin! Et puis c´est arrivé ! Comme ça d´un coup ! Sans même m´en rendre compte ! Sans prendre conscience que le temps passait si vite, qu´en 40 ans de vie j´avais fait plein de choses, j´avais aimé, souffert, ri, pleuré, voyagé, m´étais mariée, avait changé de pays,  fait des enfants, monté mon entreprise…OUF ! Tout cela en 40 ans ! La moitié de la vie on dit souvent à ce sujet. Moi je dis, le bel âge !

L´âge où une deuxième vie commence ! L´âge auquel on peut encore faire des changements, venir tout chambouler ! L´ âge où les enfants sont plus grands et où on retrouve petit à petit sa liberté. L´âge où on se connait parfaitement ! On sait ce qu´on souhaite et ce que l´on ne  souhaite pas. On connaît mieux nos priorités. On regarde également qui de tous nos amis sont encore là, près de nous. Les vrais amis. Ceux qui ont toujours été là pour nous et nous ont appuyé de façon inconditionnelle. On regarde aussi son partenaire de vie. Tout ce qu´on a partagé ensemble et tout ce qu´il reste encore à construire. On regarde son corps et on s´accepte telle quelle. Parce qu´on n´a sans doute plus le corps de rêve des 20 ans mais on a eu la chance d´avoir été enceinte, d´avoir porté la vie. Alors ça laisse des traces ? Oui, ça en laisse, mais j´ai tellement profité de mes grossesses, je me sentais tellement belle, tellement femme. Alors dans le fond, qu´importe si je n´ai plus ce ventre parfait d´avant ? Mais j´ai eu la chance de vivre  ce que l´on appelle si joliment l´état de grâce.

40 ans pour moi c´est faire un bilan : de son passé et de son futur. Un moment pour se projeter, pour se dire que si 40 ans sont passés vite alors qu´attendons-nous pour faire ce dont on a vraiment envie dans les prochaines années? Qu´il faut foncer, et que si on commet des erreurs, c´ est toujours mieux que d´avoir à regretter de ne pas l´avoir fait. Au moins on aura essayé!

A 40 ans je me sens mieux dans ma peau qu´à 20ans, parce que je suis beaucoup plus sûre de moi. J´ai trouvé mon style. Je me suis trouvée. Je sais qui je suis, avec mes qualités mais aussi mes défauts. Alors je suis excessive quelques fois ? Oui, sans doute. Mais je suis aussi rêveuse, câline, dynamique et pleins d´autres choses positives.

A 40 ans je me sens comme si j´avais 20 ans. Pleine d´énergie et d´envies ! Je le vis comme une renaissance. J´ai 20 ans dans ma tête mais avec toute l´expérience de mes 40 ans de vie.

Alors je choisis de vivre, de rire, de voyager, et de faire des folies !

Et vous qu´attendez-vous ?

Happy Birthday à mon petit bout de femme!

Sofia et maman

Aujourd´hui nous fêtons les 3 ans de mon petit bout de femme. Et voici une lettre que je lui avais écrit lorsqu´elle n´avait que quelques mois…

Un seul regard de toi et le  monde entier reste suspendu…En haleine… En attente…Alors plus rien n´a d´importance pour moi que toi. Toi seule.  La seule et l´unique. Un seul sourire et tu me ramènes  à l´essentiel: la vie. Ta vie. Vers toi tout simplement.

Je pourrai me perdre dans tes yeux, dans ton regard si intense. J´aimerai y perdre pied. Et m´y noyer…

Te sentir contre moi, sentir ta respiration, cet air  qui entre et ressort de ton corps si petit. Te sentir si proche, car tu as été mienne pendant 9 mois. 9 mois où je t´ai créé, ou je t´ai senti grandir dans mon ventre, que je t´ai aimé depuis que j´ai su de ton existence, de toi, ma vie toute entière.

Nous avons toujours été unies, rattachées l´une à l´autre.

Mon tout petit,  mon tout rien qu´à moi.

Ta vie et la mienne. Unies depuis le début des temps et cela pour toujours. Ton sang et le mien. Indissociables.  Nous sommes une seule et même personne. Ce qui t´arrivera à toi, m´arrivera également à moi. Ce qui me te fera rire, me fera également rire. Ce qui te fera souffrir me fera sans doute encore plus de mal : tes larmes et les miennes. Nos larmes, nos fous rires, toutes les 2, inséparables et cela  pour toujours…

Ma princesse, mon tout. L´essence même de la féminité. Si petite et si coquette.  Si petite y si belle.

Si petite et si rien qu´à moi…

Je t´aime pour toujours mon amour…

 

 

Des cours de danse pour le fun!

Vestido noche dorado 2

La semaine dernière j´ai pris une grande décision : me remettre au sport après bien des années ! Parce que j´ai décidé que le moment de m´occuper de moi était arrivé ! Après avoir été maman 3 fois, après des années d´insomnie et de fatigue, j´avais besoin d´un moment pour moi toute seule ! Car celles qui sont mères le savent : être mère c´est une super expérience mais c´est aussi la plus fatigante  et stressante qui existe !  C´était donc une de mes résolutions  pour cette année 2016 et quand j´ai vu qu´il y avait des cours de zumba et de salsation (je vous expliquerai plus bas en quoi ce mot bizarre consiste !)  tout près de chez moi je n´ai pas hésité une seule seconde à m´inscrire aux 2 cours ! Et de 2 ! Avec moi c´est tout ou rien !

Le premier cours auquel je suis allée était celui de Zumba. Une prof magnifique est arrivée, a mis la musique à fond et hop c´est parti ! Plein de rythmes latinos qui vous transportent et vous font voir la vie d´une façon différente ! Plus légère ! Au début ça n´a  pas été facile et j´ai bien cru que j´allais y rester ! Complétement essoufflée au bout des 10 premières minutes et presque morte quand la prof a dit que c´était juste de l´échauffement et que maintenant on passait aux choses sérieuses ! J´ai regardé la porte de sortie mais j´ai résisté et je me suis dit qu´il fallait que j´aille jusqu´au bout. Que je continue sur la lancée ! Et j´ai bien fait ! Parce qu´il y a des moments comme dans la vie où on est sur le point d´abandonner «  J´en peux plus, j´en  peux plus » Mais si on peut. On se bat et on y arrive. Et c´est ce que j´ai fait. Mais en prenant du plaisir. En transpirant. En sentant comment je me débarrassais des mauvaises énergies,  comment les endorphines surgissaient en moi, comment je me connectais avec mon corps en me sentant la plus sensuelle des femmes en me déhanchant sur des rythmes latinos !

Le cours de salsation qui est mélange de styles  et de rythmes m´a donné encore plus la pêche le jour d´après ! C´est un style de danse qui nous connecte avec la musique et sur lequel on pourrait presque danser les yeux fermés et deviner quels sont les prochains pas. Car il s´agit de ça. De sentir la musique. De la vivre. La prof était également une femme splendide, bien latine, avec des courbes là où il faut les avoir ! C´est un cours qui ne vous donne pas de répit ! Quand on croit que la prof a enfin baissé les révolutions et a mis une musique plus calme et bien non ! C´est que là que la musique commence à s´accélérer et qu´on a à nouveau le diable au corps ! On se déchaîne et c´est si bon ! Bon pour notre corps et pour notre moral !

Au fur et à mesure, on se libère et on se défait de tous nos petits problèmes quotidiens. Après avoir dansé comme une folle, tout se remet presque magiquement en perspective. Et c´est là qu´on se rend compte qu´on se complique bien souvent la vie pour pas grand-chose et qu´être heureux et se sentir bien ne dépend vraiment que de  nous. Et que c´est à nous seuls de faire un effort, de  lutter contre la routine et la fatigue et de faire de chaque jour qui passe un jour différent !

C´est pour cela qu´il faut booster notre corps, nous remuer, vivre la vie à fond, en vivant presque chaque jour comme si c´était le dernier !

Alors Carpe Diem !

Always stunning? Est-ce vraiment possible?

Parisian_style

Ce jour-là j´avais décidé de passer la journée en survêt ou bien en tenue de  combat comme vous préférez car j´allais être clouée chez moi à cause des réparations du dernier dégât des eaux qu´il y avait eu chez ma voisine ! Passionnant et pas glam du tout ! Ce que je n´avais pas du tout prévu  c´est qu´en milieu d´après-midi on m´appelle de l´école de mes enfants pour me dire que celui du milieu avait de la fièvre et qu´il fallait que j´aille le chercher illico presto! « Allez hop messieurs remballez toutes vos affaires car je dois sortir » dis- je aux ouvriers qui me regardèrent stupéfaits. « Et bien oui, je dois sortir, là tout de suite ! » « Mais on a bientôt fini » (ici au Chili « le on a bientôt fini » veut en réalité dire dans une semaine !) Vu que je leur décochai un de ses regards qui veut tout dire ils se plièrent gentiment à ma volonté et partirent en même temps que moi !

Cependant, en montant dans l´ascenseur je m´aperçois  avec horreur que je ne suis  pas maquillée, que je suis toute pâle même voir verte avec cette lumière de néon des ascenseurs qui pourraient vous faire ressembler à Frankenstein, que je suis  en survêt et que j´ai les cheveux dans tous les sens. Oh my god ! Quelle horreur ! Mais bon supermaman se doit de partir à la rescousse d´un de ses petits ! Dans la voiture, à chaque feu rouge j´essaie de m´arranger tant bien que mal pour ne pas avoir l´air d´une folle en arrivant à l´école. Heureusement il n´est que 15hrs et la sortie des classes est à 17hrs donc tout va bien ! Il n´y aura sûrement personne dans les couloirs! Ouf ! Personne pour me voir dans cette tenue et complétement débraillée ! J´arrive en courant dans la salle de mon fils et tombe en plein sur l´un des plus beaux papas de l´école. Oh my god ! Quelle honte ! J´aurai du me douter qu´il allait m´arriver un truc comme ça : la loi universelle de Murphy marche toujours ! C´est la seule règle au monde qui n´a pas d´exception ! Vous la connaissez non ? Celle qui dit que si vous faites tomber une tartine par terre elle tombera bien évidemment (rien que pour vous embêtez !) du côté ou vous avez mis de la confiture ! Il sortait apparemment d´une réunion avec l´une des maîtresses avec qui il n´avait rien trouvé de mieux que de continuer à parler juste à côté de la salle de mon fils. C´est alors que mon fils arrive et ne trouve rien de mieux que de s´exclamer haut et fort: « Mais maman pourquoi tu es venue en pyjama ? »  Oh la honte mais la honte !!!!!! Tout le monde a entendu ce charmant commentaire ! Et surtout ceux qui sont derrière moi juste à cet instant ! « Mais non mon chéri ce n´est pas un pyjama voyons ! «  Mais si maman c´est comme ça que tu t´habilles toujours à la maison ! » Oh non ! Mais arrêtons le massacre s´il te plait !!!! Donc pour résumer : je suis mal habillée et c´est en plus c´est mon style habituel ! Bon passons à autre chose ! La maîtresse m´explique qu´il avait été tout penaud (ce qui apparemment  n´était plus le cas du tout vu la vivacité des remarques de mon cher petit ange adoré) et qu´elle s´était rendu compte qu´il avait de la fièvre. « Bon et bien merci, je l´emmène et j´éspère que demain il ira mieux !  Au revoir ! »  Maintenant j´allais devoir passer devant le père le plus sexy de l´école (non, je rectifie : le 2ème plus sexy après mon mari).  Quel calvaire ! Il venait juste de finir de parler avec la maîtresse et s´apprêtait lui aussi à partir. Pendant un instant j´ai cru que je pourrai éviter le pire mais…. « Maman regarde c´est le père de Sacha ! Bonjour Monsieur ! » QUUUUOI ??????????Il ne manquait plus que ça ! « Bonjour Martin, ça va ?  Bonjour Madame » Ah non évitons cela s´il vous plaît ! Au secours ! « Bonjour ça va ? Moi c´est Léa, la maman de Martin ». « Oui je vois ça » dit-il sur un ton rieur avec un regard bourré de charme (enfin si cela peut exister !)  Ah non !!!Mais c´est quoi ce petit ton ?  « Tout va bien ? » « Oui, oui tout va bien ! Au revoir! » dis-je presque en me ruant vers la sortie. « Mais maman pourquoi tu pars comme ça ? » hurle presque mon fils, « C´est mal élevé de faire ça » !!! Ah non !!! Mal Fringuée et mal élevée en plus ? Oh my god ! No comments !

Petite morale de l´histoire:  comme dirait notre  chère Coco Chanel : « Mon petit, ne sortez jamais de chez vous, même pour cinq minutes, sans que votre mise soit parfaite, bas tirés et tout. C´est peut-être le jour où vous allez rencontrer l´homme de votre vie. »